Le temple du temps

Le temple du temps

Le temple du temps

Sur le chemin des grèves

La contemplation du temps est la clé de la vie humaine. Simone Weil

« Le Temple du temps », cette série est né un après-midi d’été 2020 lors d’un séjour à Saint-Malo. Un ami Photographe me fit découvrir un musée à ciel ouvert. Le cimetière de bateaux de Qelmer. « Il en existe de nombreux sur la côte bretonne me dit-il » En effet, partout en Bretagne, au fond des criques, à l’arrière des ports, en amont des rivières ou encore sur les plages, ces vieux bateaux en fin de vie se sont posés définitivement.

Depuis ce jour, mon souhait était de suivre ces chemins des grèves. Je ne pourrai pas expliquer exactement ce besoin de les voir. Est-ce cette notion de la vie et de fin de vie qui m’a attiré ? L’effet du temps ? Est-ce simplement ce sentiment d’abandon qui m’a obsédé ? Ou un hommage aux œuvres de ces hommes qui ont donné vie à ces bateaux de bois ? Peut-être tout à la fois… Mais ce dont je suis sûr, c’est que j’éprouvais une grande fascination pour ces cimetières de bateaux.

Ces cimetières de bateaux

Considérés comme leur patrimoine, ces cimetières sont régulièrement arpentés par des artistes peintres. Ces bateaux les inspirent et par leurs coups de pinceaux redonnent une seconde vie à ces épaves. Un bel hommage pour ces chalutiers et thoniers qui ont fait la fierté des pêcheurs. Ces épaves sont un peu l’âme de la Bretagne et la mémoire des disparus.

C’est en ces lieux que l’on prend conscience du temps qui passe. L’atmosphère y est unique. Une invitation à la méditation, à la réflexion sur l’échéance qui nous attend. La nature reprend ce que l’homme délaisse jusqu’à l’engloutir. C’est un spectacle émouvant pour qui sait s’ouvrir à la nature. On s’y retrouve happé par la beauté des textures et des couleurs et l’ensemble est photogénique et très poétique.

Cette série est l’expression de ma sensibilité suscitée par la beauté de ces grèves qui font écho en moi. Je souhaitais garder une empreinte photographique de la place de ces épaves dans le paysage breton avant qu’elles ne disparaissent à jamais. Un hommage à ce qui a été. J’étais totalement charmé par ces sites où règne une ambiance bien particulière, à la fois pesante et pleine de poésie, sombre et rayonnante de beauté. Ces bateaux ivres, chargés d’histoire, mémoire de ces charpentiers de marine, nous livrent encore de beaux trésors. Rien n’est vraiment mort dans ces cimetières. Une vie impalpable plane au-dessus de ces squelettes englués dans la vase ou bercés par les marées.

Pascal Servius
close

Vous en voulez plus ?

Inscrivez-vous pour recevoir les derniers articles !

Nous ne spammons pas ! Consultez notre politique de confidentialité pour plus d’informations.

Voir aussi
8 Commentaires

Salut Pascal,

J’adore ce que tu as fait avec cette série sur les bateaux !
Photographies et traitements.
a+

Merci Philippe, content que tu aies aimé cette série. J’ai vraiment apprécié ces sorties.

Kerber Annick

Une magnifique série consacrée à ces bateaux qui ont eu une vie tourmentée et bien chargée. Tu leur as rendu un bel hommage et donnes envie d’aller leur rendre visite. Textures, couleurs et prises de vues font de ces vestiges du temps passé des œuvres d’art dans ce temple du temps.

Je te remercie pour ta visite. J’apprécie toujours autant tes commentaires et impressions sur mon travail photographique.

rousseau genevieve

très belle série sur le le temps qui passe :composition et traitement

Merci de cette visite Geneviève. J’apprécie beaucoup ton agréable commentaire.
À très bientôt

Je suis passé plusieurs fois sur ton site ces derniers temps mais les commentaires n’étaient pas ouverts. Ravi que cela soit possible désormais 😉

Comme mes camarades plus haut, j’aime beaucoup cette série où l’on ressent tout le plaisir que tu as eu à découvrir et saisir les lieux.
La variation des traitements est très intéressante et certaines photos sont de vrais perles.
En résumé, je le redis, j’aime beaucoup ! 😉

Content que cette série te plaise Cédric. J’ai vraiment pris plaisir à réaliser cette série. J’avoue également que j’avais pris l’habitude de tes photos de paysages mais la nouvelle direction photographique que tu as prise me plaît vraiment. Très cinématographique 👌

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.Les champs obligatoires sont marqués *